Espace Recherche et Technologie

L’activité « Recherche et Technologie » des Systèmes Orbitaux du CNES est principalement réalisée :

  • dans le cadre de l’Agence Spatiale Européenne à travers la contribution financière du CNES à divers programmes obligatoires comme le Technology Research Programme ou optionnels (GSTP, EOEP, ARTES, …),
  • dans le cadre multilatéral à travers les activités de R&T menées par le CNES avec des industriels (maîtres d’œuvres, grands groupes industriels, PME, SSII) et des organismes de recherche scientifiques et technologiques.

Ces activités visent essentiellement à couvrir les besoins de :

  • recherche prospective et particulièrement recherche des sauts technologiques possibles, y compris, en s’appropriant des techniques utilisées dans d’autres domaines que le secteur spatial,
  • préparation des projets futurs,
  • développement de la capacité d’expertise nationale.

Le plan R&T est construit de façon à répondre aux objectifs suivants :

  • Améliorer l’utilisation et le positionnement concurrentiel en Europe des Télécommunications spatiales,
  • Préparer les infrastructures orbitales de nouvelle génération pour les systèmes de navigation, localisation et collecte de données, en améliorant les performances des technologies, de mesure et des systèmes jusqu'à 2030/2040, et de préparer, pour le court terme, les technologies et traitements permettant la bonne utilisation du secteur aval des systèmes de génération actuelle,
  • Préparer les technologies contribuant à la protection des satellites,
  • Préparer les Systèmes d’Observation de la Terre de nouvelle génération, en augmentant la richesse des mesures, en facilitant leur exploitation et en renforçant la dualité. Ces systèmes devront par ailleurs être optimisés en termes de coûts,
  • Favoriser et développer les compétences instrumentales et technologiques françaises en préparation des futurs programmes d’étude et d’exploration de l’Univers,
  • Faire évoluer les plates-formes satellites et les aérostats afin de répondre aux besoins des missions futures et, pour les plates-formes satellites, aux exigences de compétitivité et aux évolutions des lanceurs,
  • Maîtriser les microtechnologies en environnement spatial et suivre l’évolution des nanotechnologies en vue de leur utilisation dans le spatial,
  • Améliorer la connaissance de l’environnement spatial pour optimiser le dimensionnement des systèmes spatiaux,
  • Préparer les fonctions du système bord/sol pour les futures missions avec un objectif de simplification du sytème et de réduction des coûts,
  • Développer les nouvelles techniques et technologies génériques des Systèmes Spatiaux.

accès au site de soumission

voir l'appel à idées 2018

Contact : Jean-Claude Souyris, Manager de l'équipe Valorisation et Technologies.